Rechercher

Se lancer dans un nouveau projet professionnel est une super aventure !

Exerçant dans l’accompagnement à la reconversion (consultant en transition professionnelle et coach en reconversion), je voudrais vous partager quelques éléments très importants à prendre en compte dans votre projet de reconversion.


Souvent, nous confondons aptitudes et intérêts réels pour faire nos projections professionnelles.


En clair, nous nous laissons porter inconsciemment plus par nos domaines d’aptitudes que par nos centres d’intérêt conscients et inconscients. Et c’est une première erreur à ne pas commettre !


Très fréquemment en consultation, je suis face à des personnes qui se rendent compte qu’elles ont fait le choix d’un métier simplement parce qu’elles se sentaient à l’aise dans la « pratique » du métier et après 10 ans de pratique elles réalisent que ce métier ne les intéresse pas vraiment, voire pas du tout !


Choisir un métier en fonction de ce que nous sommes et non pas de ce que nous savons faire est juste primordial !... Et très peu de personnes vont creuser en ce sens-là.

Choisir un métier en fonction de ce que nous sommes, cela veut dire quoi ?


C’est tenir compte de 3 piliers fondamentaux :


1 – Le respect de nos priorités de vie,


2 – Le respect de nos valeurs morales,


3 – La connaissance de notre caisse à outils personnelle : nos envies profondes, notre profil comportemental, nos compétences comportementales, notre singularité, nos talents, nos potentiels forts (sensoriels, créativité, raisonnement logique, communication), etc…


Pour vous donner deux exemples concrets de personnes que j’accompagne actuellement dans le cadre de projets de reconversion :


- Julie, secrétaire administrative, remet son travail en question parce qu’elle se sent enfermée dans une routine.


Les tests réalisés en séances révèlent un potentiel fort de créativité que Julie ne peut tout simplement pas exprimer dans son métier…

Un potentiel fort non utilisé est source de fatigue et de démotivation.


- Laurence, cadre de santé, est totalement épuisée et va au travail à reculons, elle est un peu « à bout ».


Les tests et nos échanges ont révélé un conflit de valeurs (dans son travail, elle est amenée à faire des choses qui vont à contre sens d’une de ses valeurs fortes). Et c’est ce point précis qui est bloquant pour Laurence.

Les conflits de valeurs représentent un obstacle majeur à l’épanouissement de la personne, ils peuvent mener à l’épuisement professionnel (burn-out).



Pour choisir un métier qui vous ressemble, il est primordial de bien vous connaître !

42 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout