Rechercher

Mieux communiquer avec les adolescents

Vous avez des relations conflictuelles avec votre ado ??


Une des premières raisons, c’est que vous ne communiquez pas toujours avec les mêmes zones du cerveau que lui.


Le cerveau se développe jusqu’à l’âge de 24 ans.


Entre 11 et 17 ans la partie du cerveau qui est la plus active est la partie limbique : c’est le siège des émotions ! D’ailleurs on l’appelle le cerveau émotionnel.


Durant cette période de l’adolescence, le jeune s’exprime principalement par les émotions. Il est en recherche d’émotions car cette partie limbique le sollicite énormément.


Dans sa recherche d’émotions, l’ado se confronte aux interdits et aux conduites à risques, il est parfois impulsif, il peut paraître immature… Il faut bien comprendre qu’il n’a pas le choix, car la partie du cerveau qui lui permettrait de prendre du recul, de raisonner avec plus de discernement est le Néocortex, appelé cerveau rationnel.


Ce Néocortex est en cours de maturation chez l’ado, c’est une des raisons pour laquelle l’ado et l’adulte ont parfois de vraies difficultés à communiquer.


L’ado s’exprime avec son cerveau limbique et l’adulte tente de lui expliquer des choses avec son néocortex.


Ne parlant pas le même langage, l’adulte et l’ado ne peuvent pas se comprendre.


L’adulte pense que l’ado ne veut pas comprendre et l’ado pense qu’on ne veut pas le comprendre : cela crée des difficultés relationnelles pouvant déboucher sur des conflits qui peuvent couper totalement la communication parent/ado.


Alors que faut-il faire ?


C’est à l’adulte d’agir ! Simplement parce que ses cerveaux limbiques et néocortex sont actifs et qu’il peut décider d’être dans le langage de l’émotion ou le langage de la raison.


Pour rétablir la communication, l’adulte doit aider l’ado à exprimer ses émotions, il doit l’accompagner avec des émotions rassurantes en utilisant son propre cerveau limbique.


Une fois que la tension émotionnelle de l’ado est redescendue alors il peut à son tour utiliser les zones actives de son néocortex pour envisager des solutions à une problématique ou aborder le sujet avec une prise de recul suffisante.


Faire la morale à un ado en plein ressenti émotionnel n’a aucune efficacité et c’est même contreproductif !


Le passage du cerveau limbique et néocortex est bloqué lorsque la tension émotionnelle est trop forte.


La seule solution : faire retomber la tension émotionnelle avant de vouloir expliquer, faire comprendre, convaincre…


Quelques conseils :


- Faites preuve d’une écoute et d’une empathie absolue

- Evitez les face à face formels

- Favorisez l’expression des émotions

- Partagez votre vécu et partagez vos propres émotions



53 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout