Rechercher

Les elements clés du sentiment d'epanouissement

Dernière mise à jour : 25 janv.



Nous aspirons tous à vivre une vie épanouissante :

  • nous voulons tous ressentir un sentiment de plénitude dans nos facultés intellectuelles et physiques,

  • nous voulons tous nous débarrasser de nos douleurs morales et de nos ruminations incessantes,

  • nous voulons tous être en joie, débarrassés de nos émotions négatives,

  • nous voulons tous nous sentir bien dans nos relations familiales, dans notre couple, au travail, dans nos interactions sociales et aussi avec nous-même !

Bref, nous voulons tous nous sentir heureux... tout simplement !


Pour autant les choses ne sont pas simples dans notre réalité et notre quotidien, et c'est souvent que notre dialogue interne nous porte dans un constat de mal-être :


" - Mais qu'est ce qui coince ? Pourquoi j'ai ce sentiment de ne pas être épanoui, de me sentir mal ?... "


" - Pourquoi je ne me sens pas bien dans mon travail ?"


" - J'ai beau changer d'entreprise, il y a toujours quelque chose qui ne convient pas !"


Ce sentiment d'épanouissement n'éclot que lorsque plusieurs conditions sont remplies.


Ces conditions sont directement liées à des fondamentaux qui sont "invisibles" mais assez facilement identifiables, si tant est que l'on y consacre un peu de temps pour les découvrir, les comprendre et les accepter en conscience !


Ces fondamentaux sont multiples :


Nos priorités de vies : elles donnent une trajectoire, un sens directionnel à notre chemin de vie... c'est déjà de là que s'initie le sens que nous donnons à notre vie, à notre présence sur terre.

Lorsque nous agissons, il est fréquent que nos actions, nos choix soient guidés par des croyances "déconnectées" de nos priorités de vie... il n'est pas rare que nos choix, nos actions puissent aussi aller à l'encontre de nos priorités de vie.


Nos valeurs morales : elles sont multiples, nous pouvons considérer que nous portons environ une dizaine de valeurs morales qui constituent le "squelette" de notre état psychique.

Nos valeurs morales représentent le socle de notre personnalité, c'est aussi le socle de la confiance en soi.

Nous pensons porter telle ou telle valeur, mais savons nous de quoi nous parlons précisément quand nous parlons de valeurs morales ?

Nous les confondons souvent avec nos besoins, avec nos envies...

Nos valeurs morales font partie de notre part invisible et nous sommes très souvent dans l'ignorance des valeurs qui sont les nôtres.

On dit que ne pas respecter ses valeurs, c'est ne pas se respecter soi-même !


Nos potentiels forts et dominants : connaitre ses potentiels forts, c'est comprendre l'origine de sa performance, de ses réussites, de sa motivation et de ses compétences. En un mot, ce sont de nouvelles clés pour répondre à la question : "Qui suis-je et comment je fonctionne au quotidien ?"

Les potentiels forts ce sont nos points forts, les ressources que nous utilisons dans votre vie courante et professionnelle, le plus souvent sans nous en apercevoir. Ces potentiels forts sont à la source de nos motivations, de notre efficacité et de nos réussites.


- Utiliser nos potentiels forts est source de plaisir, d'épanouissement et de sentiment d'efficacité,


- Ne pas utiliser nos potentiels forts est source d'ennui, désengagement et de sentiment d'inefficacité,


- Solliciter trop intensément des potentiels qui ne sont pas forts génère de la fatigue, de la difficulté et nous dirige peu à peu vers l'épuisement. Sur le plan professionnel, c'est le chemin idéal vers les arrêts maladie, le burn-out, etc...


Nos besoins : le besoin est un élément très important pour nous.

  • c’est une nécessité qui vient de l’extérieur et que nous allons ramener à nous pour combler un manque intérieur,

  • le besoin est une exigence soit de la nature soit de la vie sociale,

  • ce n’est pas parce que l’on ignore un besoin, qu’il va disparaître,

  • ne pas assouvir un besoin nous met en péril !


L'émergence des émotions découle d'un besoin non assouvi :

  • Je suis en colère : j'ai besoin que l'on me respecte et que l'on me considère,

  • J'ai peur : j'ai besoin d'être rassuré,

  • Je suis triste : j'ai besoin de réconfort,

  • Je suis en joie, j'ai besoin de le partager...


Les situations qui impactent négativement notre sentiment d'épanouissement au travail :


- mon travail ne me permet pas de protéger mes priorités de vie,


- mon métier et également mon environnement de travail mettent certaines de mes valeurs morales sous contraintes voire en conflit,


- mon travail ne me permet pas d'utiliser mes potentiels forts.


Autant dire que tant que vous n'avons pas identifié avec précision, nos priorités de vie, nos valeurs morales et nos potentiels forts et dominants... nous n'avons pas conscience des endroits et des choix qui sont foncièrement bons pour nous !


A l'inverse, lorsque nous avons réalisé ce travail d'investigation, nous nous mettons TOUJOURS dans notre zone d'épanouissement personnel et professionnel...


Ce post vous a plu, n'hésitez pas à cliquer sur le petit ❤️

63 vues0 commentaire