Rechercher

Pour choisir son métier, il est fondamental de bien se connaître !



Bien se connaître, cela veut dire quoi ???


Cela veut dire identifier l'invisible !


Nous avons pleinement conscience de ce que nous voyons chez nous, mais ce qui est invisible nous échappe.


Pour autant, tous ses éléments invisibles sont déterminants pour définir nos choix de vie professionnelle :


- Nos priorités de vie : ce sont elles qui donnent la direction de notre chemin de vie, aller dans le sens de nos priorités en choisissant un métier qui y répond est déjà très important.


- Nos valeurs morales : elles sont fondamentales, elles forment le squelette de notre état psychique et sont présentes dans tous nos domaines de vie.

Si vous portez une valeur dans le domaine de votre couple, vous la portez également dans votre environnement professionnel... quoique vous en pensiez !

Si ce n'est pas le cas, ce n'est pas un valeur mais surement un besoin.

La valeur est ce qui nous fait tenir debout et droit !

Choisir un métier sans avoir prit le temps d'identifier, de définir et de coter ses valeurs, c'est prendre le risque de ne pas se sentir réellement à sa place.


Si votre métier met sous contrainte ou en conflit vos priorités de vie ou certaines de vos valeurs, alors vous vous garantissez des moments difficiles !!


- Nos limites limitantes : ce sont les limites dont nous n'avons pas toujours conscience et qui nous limitent dans nos actes !


- Nos croyances limitantes : nos croyances définissent ce que nous sommes !

De fait, si je crois que je ne vais pas y arriver, que je ne suis pas capable, que je n'ai pas assez confiance en moi, etc... alors il est fort probable que je reste figé derrière ces croyances.


- Nos besoins : le besoin est une exigence, ne pas identifier et prendre en compte ses propres besoins, c'est se mettre en péril.

De quoi avez-vous besoin pour être heureux(se) ?

Pour le voir en séance quasiment tous les jours, ce n'est pas si simple de mettre des mots sur ces éléments.


- Notre potentiel : repérer ses potentiels dominants permet de définir les compétences fortes que nous portons en nous.

Exprimer ses potentiels forts et dominants au travail est source de plaisir, motivation, épanouissement personnel...


- Nos talents et notre singularité : pas facile de nommer son talent, pourtant nous en avons tous au moins un !

Notre singularité est, par définition, ce qui nous rend unique.

Mettre notre singularité au service de notre métier nous permet d'être pleinement aligné avec ce que nous sommes.



Nous nous focalisons sur nos compétences métiers quand nous nous projetons dans un nouveau métier alors que ces compétences sont subsidiaires, simplement parce qu'elles s'apprennent.


Alors que la principale question à se poser est celle de notre volonté d'être épanouie dans notre travail !



Pour vous aider à faire ce travail sur votre part invisible, je vous propose d'aller visiter ma page sur les bilans de compétences.


Le bilan de compétences est un accompagnement finançable à 100% avec votre CPF !


Plus d'infos sur les bilans : https://www.opotencial.com/bilan-de-comp%C3%A9tences


82 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout